AROM'ISA

le Soin, la Santé, la Beauté et le Bien-Être par les Plantes, les Huiles Végétales et Essentielles, les Eaux Florales et les Argiles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 QUINQUINA (chinchona officinalis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aromisa
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 809
Age : 52
Localisation : 13 FOS SUR MER
Emploi : Conseillère en plantes medicinales
Loisirs : nature et plantes
Date d'inscription : 09/03/2006

MessageSujet: QUINQUINA (chinchona officinalis)   Mar 15 Aoû - 11:27

QUINQUINA (chinchona officinalis)



Quinquina est le nom de l'écorce d'une plante originaire d'Amérique du Sud, aussi cultivé en Indonésie.

Quinquina viendrait de cinchona, du nom de l'épouse du comte de Chinchon, vice-roi du Pérou qui au XVIème siècle, fut guérie de ses fièvres par cette plante; autre hypothèse, ce serait un dérivé de kina-kina, en péruvien "écorces des écorces".

Le quinquina (par la quinine qu'il contient) est utilisé contre la fièvre provoquée par le paludisme.

Par ses propriétés apéritives et toniques, fébrifuges et astringentes, le quinquina est conseillé pour atténuer l'anémie et redonner du tonus à l'organisme.

On le consomme en macération (10 gr pour 1l) et en décoction (20gr pour 1l réduit de moitié, 1/2 l aprés ébullition).

En ajoutant à cette décoction du jus de citron, on obtient de la limonade au quinquina.

Pour préparer le vin de quinquina, utilisé comme apéritif, on concasse 30 gr d'écorce de quinquina, puis on verse dessus 60 g (6 cl) d'alcool à 60° et on laisse en contact dans un récipient fermé pendant 24 heures. Ensuite on verse sur le mélange 1l de vin rouge généreux et on fait macérer pendant 10 jours, an agitant de temps en temps. Filtrer la préparation avant la mise en bouteille.

La surconsommation provoque le "quinisme", pouvant aller jusqu'à un coma mortel
Interdit pendant la grossesse
Hypersensibilité aux alcaloïdes du Quinquina

_________________
Conseillère en phytothérapie et Aromathérapie.
Le soin et le Bien Être par les plantes et les huiles essentielles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
QUINQUINA (chinchona officinalis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stachys officinalis L. ] Bétoine officinale ?
» Hymne Acathiste à la Mère de Dieu
» Médicaments en libre accès
» Taraxacum officinale (Le pissenlit)
» Salvia (fumer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AROM'ISA :: PHYTOTHERAPIE - HERBORISTERIE :: FICHES DES CRIPTIVES DES PLANTES Q-
Sauter vers: