AROM'ISA

le Soin, la Santé, la Beauté et le Bien-Être par les Plantes, les Huiles Végétales et Essentielles, les Eaux Florales et les Argiles
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 BOUILLON BLANC (verbascum thapsus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aromisa
Admin


Féminin
Nombre de messages: 807
Age: 49
Localisation: 13 FOS SUR MER
Emploi: Conseillère en plantes medicinales
Loisirs: nature et plantes
Date d'inscription: 09/03/2006

MessageSujet: BOUILLON BLANC (verbascum thapsus)   Lun 14 Aoû - 12:23

BOUILLON BLANC (verbascum thapsus)



Egalement appelé bouillon ailé, cierge de Notre Dame, herbe à bonhomme, herbe de Saint-Fiacre, molène et queue de Loup, le bouillon blanc, plante bisannuelle, se trouve dans les friches, sur le bord de chemins, dans les terrains secs, mais on peut aussi le cultiver au jardin en plein soleil.

On cueille ses feuilles et ses fleurs en été, lorsqu'elles sont épanouies.

Apprécié depuis l'Antiquité, cité par Homère qui rapporte que la déesse magicienne Circé l'utilisa pour transformer en pourceaux les compagnons d'Ulysse, le bouillon blanc a la réputation d'être antispasmodique, béchique, émollient, pectoral, sédatif et vulnéraire.

Il est employé en usage interne contre les bronchites, les affections hépatique et les troubles des voies urinaires.

On le prépare principalement en infusant ses fleurs (pour la bronchite) et en décoction de ses feuilles pour des lavements (diarrhées et dysenterie).

Infusion de bouillon blanc (usage interne) :

20 à 30 gr de fleurs pour 1l d'eau bouillante que l'on boit à raison de 2 à 3 tasses chaque jour dans les cas de toux et d'asthme.

En cas d'évacuation difficile des glaires, on fait macérer environ 30 gr de fleurs pour 1 l d'eau chaude pendant 1/4 heure puis on filtre avant de boire cette décoction à plusieurs reprises dans la journée.

Décoction de bouillon blanc (usage externe) :

50 gr de feuilles et de fleurs par litre d'eau qu'on fait bouillir 5 mn, à utiliser en bain de siège pour soulager les hémorroides, ou en application sur les ulcères.

On peut aussi faire cuire des feuilles de bouillon blanc dans du lait (ou faire macérer ses fleurs dans de l'huile d'olive), puis appliquer en compresses sur les abcès, brûlures, dartres, furoncles et panaris, ulcères et hémorroïdes.

En cliquant sur ce lien, vous pouvez acheter la plante :
http://www.aromisa-phyto-aromatherapie.com/index.php?page=17&lg=1

_________________
Conseillère en phytothérapie et Aromathérapie.
Le soin et le Bien Être par les plantes et les huiles essentielles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

BOUILLON BLANC (verbascum thapsus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AROM'ISA ::  :: -